25
Mai
12

Une mobilisation internationale pour un traité sur le commerce des armes

2012 pourrait être une année historique : les Etats membres des Nations unies doivent adopter en juillet le premier traité international sur le commerce des armes. Pour que ce traité soit réellement efficace et sauve des vies, la pression citoyenne est cruciale. C’est déjà grâce à la mobilisation de l’ensemble de la société civile à travers le monde lors de ces dix dernières années que nous sommes aujourd’hui si près d’obtenir enfin un texte juridiquement contraignant pour les Etats.

Le 26 mars dernier, Amnesty International a lancé une campagne de 100 jours afin d’avoir l’assurance que le traité le plus ambitieux possible soit adopté. Il s’agit de mobiliser l’opinion publique et de maintenir une forte pression sur les gouvernements du monde entier. Il faut convaincre ces derniers de l’importance d’accepter des règles strictes dans le traité qui protègent les droits humains. A moins de deux mois du début des négociations à New York, l’ensemble du mouvement d’Amnesty International est mobilisé pour faire de ce traité un texte historique qui mette fin à des années de commerce irresponsable.

Depuis le début de la campagne, les militants d’Amnesty International mènent sans relâche des actions de plaidoyer auprès de leurs élus. L’objectif : sensibiliser députés et sénateurs aux enjeux du traité et les convaincre de s’engager pour un traité fort et contraignant. Et les résultats commencent à arriver : nous avons obtenu de nombreuses réponses d’élus parlementaires, prêts à soutenir et à relayer nos positions auprès du gouvernement français.

Le grand public doit lui aussi être sensibilisé aux enjeux d’un traité qui pourrait enfin contrôler les ventes d’armes à travers le monde. Pour cela, le mouvement est très engagé avec en première ligne, les groupes locaux. En ce moment, à Lyon, Orléans, Grenoble, Dijon, Quimper ou encore Biarritz, ils s’activent et mettent en place différents événements pour relayer le message d’Amnesty : projections de films suivies de débats, tenues de stands lors de festivals de musique …

La force de cette campagne est aussi sa dimension internationale. En effet, c’est aux quatre coins du monde que les militants d’Amnesty International se mobilisent ! Des actions sont aujourd’hui menées sur tous les continents : en Europe dans des universités espagnoles ainsi qu’en Irlande mais aussi en Amérique du Sud comme au Pérou  et en Amérique du Nord comme au Canada ou encore en Australie.

Pour en finir avec un commerce des armes meurtrier et irresponsable, la mobilisation et l’engagement de chacun sont nécessaires pour mener ce combat. Nous sommes face à une opportunité historique pour changer la vie de centaines de milliers de personnes à travers le monde et disposer enfin d’un instrument juridique international permettant d’éviter que les armes ne parviennent entre de mauvaises mains et qu’elles soient utilisées pour commettre des atrocités et violer les droits humains à travers le monde.


0 Responses to “Une mobilisation internationale pour un traité sur le commerce des armes”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :