18
Juin
09

Semaine d’action (4) : Les transferts et le commerce des armes

N’OUBLIEZ PAS : le concours de T-shirt créatifs, entre Monsieur Poulet et Amnesty International. Le succès est toujours au rendez-vous :  19 T-shirts proposés. Participez  et votez !

Depuis 1999, le commerce des armes a connu une croissance de 45%. En 2008, les dépenses militaires dans le monde équivalaient à  1464 milliards de dollars US, ce qui représente environ 2,5% du PIB mondial (source : SIPRI yearbook 2009). Il ne s’agit donc pas d’un commerce parallèle, ou d’une quantité négligeable.

Dans le même temps, 700 000 personnes au moins sont mortes des violences armées. Si toutes les ventes d’armes ne sont pas illégales ou répréhensibles, il faut quand même se rendre à l’évidence que dans un grand nombre de cas, un contrôle serait nécessaire.

Il existe certains systèmes de contrôle au plan international, au rang desquels les embargos internationaux ou régionaux. Mis en place dans les années 1980, cette technique s’est révélée particulièrement inefficace dans la plupart des conflits. Le deuxième moyen de contrôle sont les lois des pays exportateurs, mais là encore, elles sont faibles, inefficaces, et peu mises en œuvre. Christophe SAINT MARTIN et Benoît MURACCIOLE nous explique les défauts de ces mécanismes.

Le commerce des armes se fait par le transfert des armes, c’est-à-dire le passage d’une arme, dans sa définition la plus large, par une frontière. Une force militaire comme les Etats-Unis, qui envoie des armes à ses troupes en Irak, c’est un transfert d’armes. Une vente est le transfert d’armes par excellence.

Les Etats-Unis, la Russie, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni sont les 5 grands pays exportateurs, et représentent pratiquement 80% des transferts internationaux (la Chine n’étant pas transparente sur son commerce d’armes, il est impossible de la situer réellement dans ces statistiques). Les principales régions vers lesquels ont lieu ces tranferts sont l’Est de l’Asie, l’Europe et le Moyen-Orient (source : SIPRI yearbook 2009)

Benoît MURACCIOLE nous explique ce qu’est un transfert d’arme, et les risques d’un commerce des armes sans contrôle des transferts, particulièrement avec la situation irakienne, où des centaines de milliers d’armes transférées par les Etats-Unis ont « disparues » :

Enfin, le commerce des armes, ce n’est pas seulement des transferts de matériel ou de compétences. Ce n’est pas non plus qu’un commerce étatique. C’est aussi des acteurs économiques qui font ce commerce : commerciaux, intermédiaires, revendeurs, fabricants, et aussi les différents acteurs financiers. Investir dans les armes, assurer la pérennité de la fabrication et du commerce, ce sont des réalités économiques importantes qu’il ne faut pas oublier.

Thierry PHILIPPONNAT, membre de la Commission Entreprise au sein d’Amnesty International France, travaille avec succès depuis plusieurs années sur des actions pour que cessent les investissements des banques et des compagnies d’assurance dans des armes déclarées illégales, comme les mines antipersonnelles ou les bombes à sous-munitions (sur lesquelles nous revenons dans la partie 5 de la semaine d’action). Il nous explique l’importance de la prise en compte des acteurs économiques dans le contrôle du commerce des armes :

Le commerce des armes est compliqué, inclut un grand nombre d’acteur et différentes réalités techniques, politiques,  juridiques et économiques, de la production à l’utilisation finale. C’est un commerce dont la plus-value financière est estimée pour 2007 à 51,1 milliards de dollars, soit à 0,3% du commerce mondial. Le contrôler aurait une incidence directe sur la vie de millions de personnes, et assurerait que ce commerce, qui n’est pas comme les autres, soit traité comme tel !

Demain : les principes du contrôle du commerce des armes


0 Responses to “Semaine d’action (4) : Les transferts et le commerce des armes”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :