30
Mai
09

Des armes en zones urbaines : photographies des situations de violence

Journalistes armés aux Philippines (c) Lucian Read-2007La représentation la plus fréquente que l’on peut avoir de la violence liée aux armes est celle des groupes armés, en situation de conflit, qui terrorisent et tuent les populations civiles. Si cette représentation est celle qui frappe le plus les esprits dans l’imaginaire que l’on peut avoir de l’arme, il existe une autre réalité, tout aussi tragique, celle de l’utilisation des armes dans les situations de violences urbaines.

L’organisation suisse Small Arms Survey, une des sources techniques les plus pointues sur le commerce des armes dans le monde, mais qui diffuse largement son travail au public, a eu l’excellente idée de mettre en place une exposition sur la violence armée dans les villes, que ce soit ou non en situation de guerre. Cette exposition, « Perilous Lens : Guns in Urban Landscape », en utilisant le travail de quatre photographes d’horizons différents, donne à voir la diversité de cette violence, son impact sur les personnes, mais aussi la relation que l’on peut avoir à l’arme.

Crack and Gun (c) Boogie-2007Photographe des espaces urbains, Boogie, serbe vivant aux Etats-Unis, offre l’image d’une violence « banale », où les armes sont pour les gangs le vecteur de leur pouvoir, de leur emprise et de cette violence sourde et omniprésente. C’est cette violence proche, à New York, à Istanbul ou à Naples, qui est la plus saisissante dans son travail : on peut y voir  un enfant turc qui a en main un pistolet ou un trafiquant américain (ci-contre) qui a son arme dans la main droite et l’objet de son trafic, ici du crack, dans la main gauche.

Girl in LA with gun (c) Donna De Cesare-1994La photographe américaine, aussi écrivain, documentariste  et professeur, Donna De Cesare, est connue pour son travail sur la violence des gangs, mais aussi sur les enfants et l’impact que peut avoir la violence sur eux. Cette réflexion l’a amenée à travailler en particulier en Amérique du Sud, surtout en Colombie et au Guatemala. Sur place, elle y a rencontré des enfants, victimes directes ou indrectes des violences, qu’elles viennent des conflits armés ou de la violence des rues. Elle en a fait un travail vivant et complexe, Destiny’s Children (à paraître bientôt sur internet) pour lequel elle s’investit par l’image dans la vie de ces enfants (voir le travail Sharing Secrets: Children’s Portraits Exposing Stigma). Son travail s’intéresse donc autant à la représentation de la violence qu’à son impact sur les sujets photographiés :  on y trouve des membres de gangs guatémaltèques qui, pour avoir enfreint les règles imposées pour l’utilisation des armes, se retrouvent au ban du groupe auquel ils appartiennent, ou la photographie d’une enfant de 3 ans (ci-contre) qui pose à New York assise à côté de l’arme de son oncle de 15 ans, qu’il garde pour se défendre.

Forces de police en Haiti (c) Lucian Read-2004Le photographe américain Lucian Reed, dont le travail prend plus place dans les situations de conflit (il a été journaliste « embedded », rattaché à des unités militaires, avec l’armée américaine en Irak). Avec lui, l’arme se retrouve dans un contexte de violence plus directe, que ce soit lors de l’insurrection civile en Haïti en 2004 (ci-contre), avec l’armée américaine en Irak ou alors aux Phillipines. C’est dans ce pays qu’il est allé faire, pour Small Arms Survey, une étude photographique sur le lien entre violence urbaine, situation de conflit latent et le rôle des armes.

Fabricant d'armes aux Philippines (c) Lucian Read-2007Il y met en avant entre autre le danger pour les journalistes, qui sont eux-mêmes armés et entraînés pour pouvoir se protéger (photo en début de texte), mais aussi le commerce et l’utilisation des armes dans l’archipel. Son étude est particulièrement frappante avec son travail sur la province de Mindanao, où sont fabriquées et vendues des contrefaçons d’armes occidentales, tant aux forces de police qu’aux gangs et aux forces armées rebelles de la région (ci-contre). Cette étude passionnante peut être vues en version animée sur son site internet.

Ganta, Liberia (c) Teun Voeten-2003Enfin, le photojournaliste et anthropologiste néerlandais Teun Voeten offre lui une vision plus proche de celle du reporter de guerre, qui représente l’arme et la violence dans une situation de conflit. De la Bosnie-Herzégovine à l’Afghanistan, en passant par le Liberia, la Sierra Leone, la Colombie ou même la bande de Gaza, il expose les conflits et la place de l’arme dans ces derniers. Son travail offre entre autre un regard sur les enfants soldats du Liberia (ci-contre), mais aussi sur la manière dont les personnes vivent au quotidien avec la violence, et avec leurs armes, dans la bande de Gaza.

Cette exposition, disponible sur internet, a donc le mérite, par l’image, de présenter et représenter la violence urbaine, en toute situation, et le lien entre arme et violence. Ce travail de Small Arms Survey donne à voir des situations diverses, d’une violence « banale » dans les milieux urbains américains à la violence des conflits armés. Tout ceci interroge particulièrement, au travers de l’imaginaire de son public, sur la place de l’arme dans le monde moderne, dans la ville, dans la vie aussi, et sur les dommages, souvent irréversibles, que cette violence peut causer.

Ce travail complète utilement celui fait par Small Arms Survey dans ses rapports annuels, particulièrement sur la violence armée dans les villes (texte intégral en anglais ici) dans son rapport de 2007 ou dans les conflits armés dans son rapport de 2005.

Florian MONNERIE (Merci à Aymeric ELLUIN pour les détails sur l’exposition)

L’utilisation des photographies est faite sans aucune intention de violation des droits de copyrights, qui appartiennent comme indiqué aux auteurs.


1 Response to “Des armes en zones urbaines : photographies des situations de violence”


  1. 1 ioan
    juillet 29, 2009 à 3:12

    yaaaaaaa man


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :